Cycle 2 : formation en photographie, cadrage et montage vidéo

formation photo vidéo projet union européenne

L’Association Ouadada-Bénin initie à nouveau dix (10) stagiaires en photo-vidéo.

Pendant trois (03) semaines de cours accélérés, notamment du 1er au 19 Février 2021, la réalisatrice française Claire Juge revient au Bénin pour encadrer dix (10) jeunes béninois dont cinq (05) femmes et cinq (05) hommes, dans les techniques de réalisation audiovisuelle. Cette formation a lieu au Centre Culturel Ouadada de Porto-Novo dans le cadre du projet « Insertion économique et renforcement des capacités des jeunes en création numérique et communication axées sur la promotion de la culture, du patrimoine et du tourisme au Bénin » mis en œuvre par l’Association Ouadada-Bénin et financé par l’Union Européenne.

Sur les visages de ces jeunes, l’enthousiasme est manifeste. C’est une expérience unique qui leur permet de découvrir que réaliser des vidéos requiert autant de professionnalisme que d’art. Au cours de cette formation axée sur la pratique, ils ont appris les techniques indispensables à la réalisation audiovisuelle. Que ce soient les techniques de photographie, de prise de son, de cadrage ou de montage vidéo, rien n’a été occulté pour faire de ces jeunes des professionnels de l’image et du son. La preuve, les participants ont chacun réalisé durant ces trois semaines des clips vidéo, dûment tournés et montés sur Adobe Premiere Pro. A l’issue de ces trois semaines, les participants réaliseront eux-mêmes des films documentaires sur quelques sites touristiques des villes périphériques de Porto-Novo. Il s’agit notamment de la rivière noire et du marché des tam-tams d’Adjarra, des villages des Aguégués, du village des potières de Dangbo et de la vallée de l’Ouémé.

Selon les stagiaires, c’est une expérience au bout de laquelle ils sortent transformés. Ils promettent également de mettre ces compétences au profit de leur insertion professionnelle et du développement culturel et touristique du Bénin.

D’après la formatrice Claire Juge, il est évident que les dix (10) jeunes formés disposent désormais des aptitudes nécessaires en réalisation audiovisuelle, mais ils devront s’appliquer encore pour plus de performance.

Le Coordonnateur du Projet Gérard Bassalé quant à lui, reste convaincu que ces jeunes deviendront des acteurs incontournables de la promotion du patrimoine culturel du Bénin à travers la production des supports numériques innovants.

formation photo et vidéo projet union européenne
formation photo et vidéo projet union européenne
formation photo et vidéo projet union européenne
formation photo et vidéo projet union européenne
formation photo et vidéo projet union européenne
formation photo et vidéo projet union européenne