Circuit d’Adjarra

Voisine de Porto-Novo, la commune d’Adjarra est renommée pour son marché, ses artisans et sa rivière noire. Adjarra offre un paysage fascinant, une végétation luxuriante, des mares et des forêts sacrées, des écosystèmes denses et préservés. Assistez à la récolte du vin de palmiers raphia et observez les poules d’eau, encore appelés « oiseaux-Jésus ». Le passage de cette rivière aurait servi de chemin pour les troupes du roi d’Adjarra combattant le royaume TORRI d’Avrankou entre le XVII et le XVIII siècle. Ici, le temps semble s’être arrêté.
adjarra-riviere-noire

des sites a visiter

Une randonnée pédestre de 1h 30 minutes environs à travers le marché Kpétou qui s’anime tous les 5 jours pour vivre l’histoire, la spiritualité, la royauté dans le quotidien des habitants. Une immersion totale au cœur de la société des Adjarranou !  Vous pourrez donc visiter les espaces de vente des calebasses, de produits entrant dans la médecine traditionnelle, des produits alimentaires locaux…

Un marché connu bien au delà du Bénin pour la célébrité de ses artisans fabricants de tambours. Ici, plus d’une cinquantaine d’instruments de musique bois ou argile sont mis en vente. Visitez le marché des tam-tams riche en instruments de musique différents les uns des autres par leurs couleurs, leurs tailles et leurs formes.

Un marché dont la renommée a dépassé les frontières béninoises ! Ici, plus d’une cinquantaine d’instruments de musique en bois ou en argile sont exposés par leurs fabricants.

La rivière noire traverse un écosystème remarquable par ses grands arbres, dont le rôle est central dans l’organisation sociale et économique des communautés autour de la rivière. Les plus répandus sont le raphia, le colatier, le manguier, l’arbre à pain. Sa faune est constituée de plusieurs types de poissons tels que tes tilapias, les poissons électriques et les reptiles tels que les varans et les crocodiles nains.

La maîtrise et la manipulation du fer ont toujours conféré à ces illustres artisans une personnalité mystique. Ils fournissent à la population des outils agricoles (houes, coupe-coupes, haches), de chasse (fusils, cartouches), de musique (gons, castagnettes) etc. Visitez des ateliers de forges pour comprendre la place de ces artisans dans la vie quotidienne de la population malgré l’évolution socio-culturelle.