Circuit de Ouidah

La ville autrefois appelée Juda est située à 42 kilomètres de Cotonou. Elle a été au XVIIIème siècle un des principaux centres de vente et d’embarquement d’esclaves pendant la traite transatlantique. Plusieurs pays européens y étaient présents, disposant de forts spécifiques, comme le fort français, le fort anglais, le fort danois, le fort portugais, le fort hollandais. Le seul fort encore debout de nos jours est le fort portugais, devenu aujourd’hui musée de l’esclavage.

Cette visite vous amène sur les chemins qu’avaient emprunté les esclaves jusqu’à l’embarquement. Vous visitez le marché aux esclaves, la route des esclaves, la fosse commune et la tristement célèbre la porte du non-retour inaugurée lors du festival Ouidah 92. Vous découvrez aussi la forêt sacrée de Kpassè, le temple des pythons, la basilique de l’Immaculée Conception de Ouidah, le musée d’art contemporain de la Fondation Zinsou.

Ouidah, porte du non retour