Change ta classe Bénin 2013, Atelier d’art et de design à l’école Les Jambettes de Porto-Novo

Depuis une quinzaine d’années, les enfants, les adolescents et les adultes sont au cœur des préoccupations des programmes menés par l’IFA (Institut Français d’Architecture) à travers des actions pilotes opérées dans le monde notamment en France, au Liban, en Biélorussie, au Maroc, au Cameroun, au Bénin et autres. 

« Change ta classe » est une initiative de Fiona Meadows, architecte et responsable de programmes à l’IFA. Le projet vise à offrir aux jeunes de nouveaux « espaces potentiels », des lieux dédiés à la créativité et à l’expression de toutes sortes pour stimuler leur imagination et accroître leur autonomie. 

En 2012, l’Ecole Boulle et ses partenaires industriels, le Centre Culturel OUADADA et l’IFA ont aménagé une bibliothèque et une salle de consultation à l’école « La Rosette » à Porto-Novo. Les élèves de l’école La Rosette et les étudiants en master design de l’école BOULLE ont été impliqués dans les travaux de réalisation. L’initiative a duré deux semaines et a été  appréciée par les participants, les responsables de l’école « La Rosette » et des populations de la ville. Une expérience que l’IFA et ses partenaires souhaitent renouveler.

Le site identifié cette année 2013 est l’école « Les Jambettes », située dans le quartier Tokpota dans la ville de Porto-Novo au Bénin. C’est une école qui compte environ 500 élèves répartis de la maternelle au lycée.

L’idée de l’action est de concevoir et d’aménager une salle de documentation et d’expressions artistiques, un lieu où les élèves sont initiés à la poésie, la peinture, la décoration, la fabrication et la manipulation de marionnettes.

Les responsables de l’école mettent une salle à la disposition du projet. Il s’agit une bibliothèque scolaire qui est abandonnée depuis sept ans.

Le Centre Culturel OUADADA et la Cité de l’Architecture et du Patrimoine-Paris s’associent pour financer et réaliser le projet.

Les élèves et les enseignants de l’école Les Jambettes sont impliqués dans les travaux de conception, de création et d’aménagement de la salle.

L’action consiste à rénover et améliorer le cadre visuel de la salle (peinture, éclairage, etc.) et l’équiper en mobiliers (tables, chaises, bancs, étagères, etc.).

Le but de l’action est également d’apprendre aux élèves à fabriquer des marionnettes avec tout objet de récupération et à maîtriser le jeu des personnages.

Les élèves participent aux travaux de peinture et de fabrication des mobiliers.

Ils sont associés à la conception et à la fabrication de marionnettes avec des bouteilles en plastique, des capsules, des chaussures usagées, du carton, des tissus, du chiffon, du fil de fer, du raphia,…

Ils sont formés à la manipulation de marionnettes et au jeu d’acteur.

Les élèves participent à la création des décors de scènes encadrés par les artistes.

Les décors sont des toiles peintes par l’artiste et les élèves. Ils sont faits avec des tissus, du bois, des cartons et autres objets de récupération collés, assemblés puis peints.

Un scénario est rédigé sur le thème : »Gardons notre environnement propre ». Les artistes créent avec les élèves un spectacle qui sera joué par ces derniers le 11 novembre prochain au Centre Culturel OUADADA.

Le choix des marionnettes comme jeu de société avec les élèves a une double fonction : celle initiatique qui offre une opportunité aux jeunes d’apprendre à maîtriser le jeu de personnage et celle sociale, où lors des représentations théâtrales les petits personnages retracent les faits marquant la société.

Les cibles sont les élèves, les parents d’élèves, les responsables et enseignants de l’école, les autorités du Ministère de l’Enseignement Primaire et Secondaire, les représentants du Ministère Béninois en charge de la Culture, les autorités de la Mairie de Porto-Novo, les populations, le public du Centre Culturel OUADADA,…

Le Centre Culturel OUADADA identifie et sollicite des artistes (plasticien, écrivain, marionnettiste, designer, etc.) et des artisans (maçon, menuisier, soudeur, etc.) pour participer aux travaux de conception et de réalisation.  

Le budget de l’action est très réduit. Les travaux durent deux semaines.

 

Simplice AHOUANSOU

Peintre et Sculpteur

Vit et travaille à Porto-Novo 

Simplice est un artiste Béninois présent sur la scène artistique internationale. Ses œuvres se retrouvent dans les musées et les galeries d’art en Afrique, en Europe et autres. Sa peinture est faite de formes géométriques qui s’assemblent et donnent naissance à des personnages, des paysages… Son travail résulte d’une recherche approfondie de la matière. L’« acrylique sauvage » qu’il applique au couteau, au doigt ou au pinceau est un mélange de colle, de résine, d’eau, de chaux et de teintes minérales inventé par l’artiste. Il est très engagé et prône des valeurs fondamentales comme la justice, l’amour, le respect de la vie dans toutes ses formes : humaine, animale, …

Fidèle Baha

Marionnettiste et comédien

Vit et travaille à Porto-Novo 

 

 

 

  

Hyacinthe Zougbo 

Marionnettiste et comédien

Vit et travaille à Porto-Novo 

 

 

 

 

 

Clarisse Bindé

Marionnettiste et comédienne

Vit et travaille à Porto-Novo

 

 

 

 

Gérard Bassalè

Directeur Artistique

Directeur du Centre Culturel OUADADA

 

 

 

 

Thiery Bogninou

Directeur des Etudes à l’école Les Jambettes

 

 

 

 

Fiona Meadows 

Architecte et Responsable de programmes à l’IFA