L’Atakora

Du point de vue des atouts naturels du Bénin, c’est une des plus belles régions du pays. Les sites à visiter sont nombreux et présentent un caractère diversifié, grandiose, inoubliable. Elle a pour chef-lieu la ville de Natitingou, d’où est originaire Mathieu Kérékou, ancien Président. Ses routes sont donc en bon état et ses infrastructures relativement développées.

Boukoumé, Koussoukouangou

Ce sont les fameux villages de tata. Les tata sont les habitations traditionnelles des Bê Tammaribé. Ce sont de véritables châteaux forts : ils sont composés d’un rez-de-chaussée qui abrite les animaux et d’une terrasse servant de cuisine encerclée par les chambres et les greniers. Cette architecture est unique en Afrique. Elle est d’une esthétique inégalée. Plantés ça et là entre les champs de coton et les baobabs géants, les tata offre un spectacle fabuleux, totalement féerique. Il est possible d’en visiter en prenant un ticket auprès du bureau de l’association de développement du tourisme à l’entrée du village.

Chutes de Kota

À une quinzaine de kilomètres au Sud de Natitingou après avoir bifurqué sur une piste en terre rouge, crapahutez une dizaine de minutes dans les rochers et découvrez le petit paradis que sont les chutes de Kota. Un lieu de fraîcheur et de verdure, de calme et de beauté, où une baignade tonifiante est toujours appréciée.

Parc de la Pendjari

C’est la réserve naturelle la plus importante d’Afrique de l’Ouest. D’une superficie de 275 000 hectares, le Parc de la Pendjari qui tire son nom de la rivière Pendjari (frontière bénino-burkinabé) abrite une diversité de flore et de faune exceptionnelle : éléphants, lions, léopards, buffles, hippopotames, phacochères, babouins, antilopes et gazelles, crocodiles, oiseaux, rongeurs, serpents…

La période où ses visiteurs sont les plus chanceux s’étend sur les mois de mars et avril, en fin de saison sèche, moment où les animaux doivent s’abreuver aux abords des mares.

On entre dans le Parc par Porga ou Batia. Il est conseillé d’y arriver avant le lever du jour. On peut également y dormir : le parc dispose d’un hôtel et il est également possible de camper à certains endroits (suivre les conseils du guide).

Ouvert toute l’année.

Entrée : 10 000 Fcfa par personne / 3 000 Fcfa par véhicule.

Guide obligatoire.

Prévoir crème solaire, chapeau, pique-nique et au moins 3 litres d’eau par personne.

Cascade de Tanougou

À 15km de Batia, découvrez les cascades de Tanougou : un endroit de fraîcheur et de détente après la chaleur et la poussière du Parc.